La cause

Artistes à la Une – Togeth’Her et ONU Femmes,
l’art pour reconstruire les femmes au Mexique

« Nous avons perdu nos maisons, nos commerces, j’ai eu très peur. J’ai vécu dans un refuge pendant des jours, sans pouvoir dormir, avec l’angoisse d’un nouveau séisme. », Irma, entrepreneure à Juchitán, Oaxaca.

Septembre 2017, Mexique. De puissants tremblements de terre frappent le centre du pays. Plus de 350 personnes y perdent la vie. À Mexico, le séisme tue deux fois plus de femmes que d’hommes. Car lorsque les immeubles s’écroulent, à l’heure du repas, ce sont elles qui occupent les logements. Dans le pays, les femmes prennent à leur charge 77,2% des tâches ménagères. Depuis, beaucoup de choses ont changé ; les efforts se concentrent sur la reconstruction des logements et des infrastructures. Mais tout reste à faire dans certaines régions où le rôle des femmes est fondamental.

© Cerrucha, Artvista, Mexique.

Juchitan de Zaragoza, dans l’État de Oaxaca, est l’une des villes les plus durement touchées par le séisme. Mais elle est aussi le siège de l’une des dernières communautés matriarcales au monde, où les femmes contrôlent la vie économique, ainsi que le budget de leur foyer. Ce sont ces femmes qu’« Artistes à la Une – Togeth’HER » a choisi de soutenir. La totalité des fonds récoltés par la vente aux enchères des œuvres par la maison Christie’s sera ainsi reversée à un programme de développement d’ONU Femmes basé dans cette région mexicaine.

Créée en juillet 2010, cette entité des Nations Unies, consacrée à l’égalité des sexes et à l’autonomisation des femmes, développe des actions destinées à promouvoir l’empowerment des femmes partout dans le monde. Consciente du pouvoir économique de leur travail sur le développement d’un pays, ONU Femmes a décidé de les soutenir dans tous leurs projets entrepreneuriaux via la création de deux centres, à Mexico et Juchitan. Selon le montant obtenu par la vente aux enchères, les bénéfices permettront – peut-être – d’ouvrir un nouveau centre dans la région.

Au total, 1200 Mexicaines pourront bénéficier de cette aide. Parmi les premières participantes, certaines témoignent d’un sentiment de force retrouvé. « Depuis que je vais au Centre, j’ai appris à me payer un salaire, avant je pensais que mon temps ne valait rien. ». « Depuis les ateliers du Centre, on répartit mieux les tâches ménagères à la maison, donc j’ai le temps de gérer ma petite entreprise. ». « J’étais déprimée à cause des séismes et depuis que je suis les ateliers je vais mieux. », témoignent des habitantes.

Parce qu’ONU Femmes et ‘Artistes à la Une – Togeth’HER’ sont convaincus que les femmes sont en première ligne pour relever le Mexique après les séismes, ils ont décidé de poursuivre cet effort, pour que les communautés se reconstruisent sur une nouvelle base : celle de l’égalité femmes-hommes.